Opposition et TOP

Les comportements d’opposition font partie du développement normal de l’enfant. Mais quand ceux-ci deviennent de plus en plus fréquents et qu’ils perturbent la vie familiale, que faire?

Souvent, l’opposition est perçue comme une lutte de pouvoir que le parent doit gagner. Il faut changer sa perception et apprendre à « sortir du ring » pour que cessent l’affrontement et l’escalade dans les comportements d’opposition.

Il est indispensable de mieux comprendre l’opposition et ce qui se cache derrière celle-ci puis développer de nouvelles stratégies d’intervention pour retrouver une relation harmonieuse :

Un dossier intéressant avec plein de conseils “Il n’était pas comme les autres

Le TOP (Trouble Oppositionnel avec Provocation)

Bien souvent la conséquence d’un autre trouble, secondaire au TDAH, à une dépression, à un trouble bipolaire, le TOP n’est jamais seul !

Différentes aides pour le TOP :

  • Le traitement du TDAH par méthylphénidate a une action sur le TOP quand celui-ci découle du TDAH,

  • un suivi en guidance parentale “Barkley” donne aux parents les outils pour gérer ces 2 troubles – Pour suivre les stages de guidance parentale que nous proposons sur un week-end et à prix “asso”, suivez ce lien

  • une prise en charge en psy TCC aidera l’enfant à mieux gérer ses émotions et ses réactions (la psychomotricité peut aussi être une aide pour les plus jeunes si le professionnel sait travailler sur les émotions).

  • Besoin d’adresses de médecins spécialisés en TDAH, de thérapeutes proposant la méthode Barkley classique ou de psy TCC ? Suivez ce lien

Formations payantes